Beignets de fleurs d’acacia

Le soleil s’est installé, les fleurs d’acacias en sont toutes épanouies, voici un extrait de « Dans ce goût-là » de Elodie Alice Rousseau, éditions Cambourakis, un recueil de recettes à la manière de Raymond Queneau et de son célèbre exercice de style :

« Il y a cette saison rêvée qui est celle du printemps, du joli mois de mai plus exactement. Ce serait le moment des premiers soleils, des premières morsures de soleil, des terrasses, déjeuners sur l’herbe, cous dénudés et corsages ouverts, jambes crues des filles, sourires luisants.Plus précisément, ce serait le temps des acacias en fleur, juste après la floraison de la glycine, du lilas et bien avant celle du chèvrefeuille. Se tenir alors aux aguets car les acacias n’attendent pas, ils sont fleuris et quelques semaines plus tard, ils ne le sont plus.On aurait choisi une de ces journées inondées de pleine lumière, garante de fleurs odorantes. On aurait convié les amis mais aussi des voisins, et pourquoi pas quelques inconnus pour fêter ce printemps en cuisine, autour des beignets de fleurs. […] On revient à la maison, avec ce trésor de fleurs blanches. La cuisine est embaumée, le reste longtemps jusqu’à l’arrivée des invités. […]Vite, chauffer le bain d’huile dans une cocotte et préparer la pâte à beignets… »

Et vous, quel souvenir de cueillette en pleine nature ce texte vous remémore ? Champignons, mûres, pissenlits… Et quelle transformation dans la cuisine ?

Partagez vos meilleures recettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut