La tête dans les nuages

De ce ciel nuageux ou celui que vous avez devant vous, laissez partir votre imagination.

Voici un extrait de “Nuages” de Marie-Hélène Lafon dans son recueil “Album” chez Buchet-Chastel :

“Ils passent.

Et l’ombre duveteuse du ventre des nuages s’étire en caresse ronde sur les terres déployées.

Ils passent.

D’aucuns prennent leur temps, paressent, s’énamourent, s’éprennent, se déprennent et se reprennent, amplement, à ciel ouvert.

D’aucuns, dévorants, nourrissent de sourdes velléités de conquête. Véloces, ils avaleraient le soleil, et la lune, et les étoiles. Tout, bois prés terres maisons de pierres dures bêtes et gens saisons chemins ruisseaux matins et soirs, tout, mâché, recraché en pluie de cauchemar gris. Tout. […]

Les nuages passent.

En sempiternelle partance pour les ailleurs têtus.

Ils esquissent le monde en figures fluides sur fond bleu.

Ils passent.
Ils sont passés.”

Enumération de verbes, absence de virgules… voila le style très précis de cette autrice, à découvrir absolument !

Un calligramme peut être réalisé sur ce thème.

Belle création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut