Journal du dehors

Depuis le début du confinement, le journal intime a retrouvé sa place sur nos bureaux. Beaucoup d’articles ont été publiés sur les bienfaits de cette écriture spontanée. Aujourd’hui, je vous propose d’aller dans l’univers d’Annie Ernaux avec son “Journal du dehors” et de rejoindre “des gens qu’on croise juste une fois, dont l’existence nous traverse en déclenchant du trouble, de la colère ou de la douleur”… je rajouterai de l’admiration, du rire… oui les pointes de positif sont les bienvenues !

Voici deux extraits :

Chez le boucher : “Lenteur du choix, la cliente promène son regard sur les morceaux de viande exposés sur l’étalage réfrigéré, “je voudrais une belle tranche de faux-filet”, demande conseil, “ça va pour deux personnes ?”. Voix traînante, presque rêveuse des femmes pour dire “je prendrai deux escalopes de veau” – poème de la vie domestique se récitant avec satisfaction, agrémenté de détails descriptifs, “un rôti de porc, pour faire à la casserole”. Perfection d’un échange : le boucher qui empile les paquets de viande emballés dans le papier à son nom est content de l’hommage visible rendu à la bonne qualité de ses produits, de l’argent qui entre – la cliente, de manifester son statut social par l’énumération et l’exhibition de ce qu’elle consomme, sa fonction nourricière avertie“.

Dans le train : “Il est monté à Achères-Ville, vingt, vingt-cinq ans. Il s’est installé sur deux places, les jambes en biais, allongées. Il sort de se poche une pince à ongles et s’en sert, regardant après chaque doigt traité la beauté produite, en étendant sa main devant lui. Les voyageurs autour font mine de ne pas voir. Il semble posséder une pince à ongles pour la première fois. Heureux avec insolence. Personne ne peut rien contre son bonheur de – comme signifie l’air des gens autour – mal-éduqué.

A vous de réaliser votre “poème de la vie domestique agrémenté de détails descriptif” : observez de votre fenêtre, lors de vos rares sorties une personne que vous allez croiser qu’une seule fois… et racontez, qui est-ce ? que fait-elle qui vous intrigue, met en colère, fait sourire… ? Ou remémorez-vous une situation ou inventez. Belle rencontre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut