La vie d’un récit autobiographique

Après plusieurs mois d’échanges, le récit de Paul Piguet “Et maintenant, je raconte” lui a été livré en juin 2020 à 20 exemplaires pour sa famille. Un post sur ma page Facebook et l’information a circulé dans son village. Un article est paru dans l’hebdomadaire local “La voix de l’Ain“, plusieurs appelés, des élus et des enfants d’appelés ont manifesté leur intérêt pour ce parcours singulier qui a un caractère universel, celui de partager son expérience d’un fait historique majeur de notre Histoire collective : la guerre d’Algérie.

Aujourd’hui le récit a été retiré à 40 exemplaires par les éditions Blancs Volants pour répondre aux nombreuses demandes. Paul en est le premier surpris, son intention première était le partage avec les siens.

Ce temps de confinement est une période propice à l’introspection et au récit autobiographique. N’hésitez à pas me contacter pour que l’on en échange. Chaque accompagnement est uniquement : choix de la période de vie à narrer, écriture partielle ou pas par le biographié, temps de la démarche…

Voici le dernier article paru dans le bulletin municipal de son village :

MarboZoom – Automne 2020

2 commentaires pour “La vie d’un récit autobiographique

  1. Bonjour Corinne,
    J’aimerais que ma tante, mémoire de ma famille puisse raconter son et notre histoire.
    Mais elle réside dans la Nièvre.
    Que peux tu me proposer ?
    D avance merci.
    Bises

    1. Bonjour Annick,

      A distance plusieurs formules sont possibles.
      Je te propose de m’appeler la semaine prochaine pour en discuter : 06 95 99 16 94.
      Au plaisir de répondre à ta demande.
      Bonne fin de semaine.
      Corinne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut